Cours du mardi 11 juin 2024 à 10H
par Jacques DESCHAMPS
Pour ce dernier cours de l’année, nous terminons avec Mozart et son concerto N° 23 pour piano et orchestre, interprété par la jeune pianiste russe Alexandra Dovgan. Une merveille de composition, interprétée par une prodige, qui a remporté tous les concours auxquels elle participait. Virtuosité, maîtrise, expression pleine de sensibilité : on est sous le charme. Quant au concerto, sans doute un des plus connus et des plus aboutis de Mozart. Commentaire de Frederic Lodéon lors des victoires de la musique en 2016 : « …Un des passages les plus touchants, c’est le 23e concerto. Alors les deux mouvements extrêmes sont vivants, joyeux, lumineux, c’est le Mozart qui veut avoir du succès qui donne des académies, c’est-à-dire des concerts, on achète des billets sur souscription. Et puis brusquement, il y a comme une sorte de confession, il y a quelque chose : Mozart met son âme à nu dans cet adagio, il montre sa solitude. Finalement, il a souvent été très seul et même à la fin de sa vie complètement perdu : il demandait de l’argent à ses frères francs-maçons dans des lettres déchirantes, son épouse était partie à Baden… Enfin bref, et puis il reprend dans le final évidemment la joie de vivre. Mais ce moment de confession est absolument unique et c’est vraiment l’esprit mozartien qui s’exprime au plus haut niveau là. ». Tout est dit !…